Les acquisitions du Carnaval (février 2020)

Les Archives de Nice ont fait en février 2020 l’acquisition auprès d’un libraire d’ancien bourguignon d’un coffret de 9 photographies et d’une estampe sur le thème du Carnaval.

Bataille de fleurs

Albert Robida (1848-1926) était un illustrateur, caricaturiste, graveur, journaliste et romancier français.

Fils d’un menuisier de Compiègne, il étudie pour devenir notaire et s’adonne à la caricature pour tromper l’ennui. Dès 1866, il publie des dessins dans le Journal amusant. En 1879 il imagine un personnage élevé par des singes, Saturnin Farandoul. En 1880, avec l’éditeur George Decaux, il fonde sa propre revue, La Caricature, qu’il dirige pendant douze ans et dans laquelle Caran d’Ache, Louis Morin, Ferdinand Bac, Job ou Maurice Radiguet feront leurs débuts.

Lire l’article Le Carnaval de Nice par Albert Robida sur le site Gallica

Archives Nice Côte d’Azur, 4 Fi 12

Robida collabore en parallèle à diverses revues comme l’éphémère La Vie élégante qui paraît en 1882-1883, illustrée de planches hors texte imprimées par Quantin.

Il a illustré tout aussi bien des guides touristiques que des ouvrages de vulgarisation historique ou des classiques de la littérature française (Villon, Rabelais, Balzac) ou européennes (Cervantès, Swift, Shakespeare).

 

Vues de Nice

Le coffret, un exemplaire de présent offert à une certaine Madame Bobin, sous chemise demi-chagrin à coins et lacets de soie, commence par trois vues de Nice : panorama général depuis le Château, port et quais du Paillon (3 Fi 327 à 329).

Le cortège carnavalesque

Viennent ensuite six vues des chars du Carnaval 1891 (3 Fi 330 à 335).